en pause

images (1)

image.jpgtéléchargement (2).jpg

images (9)

 

 

Publicités

6 conseils pour ôter une tâche

Quels sont les conseils et astuces pour enlever une tache ?

Une tache est très vite arrivée, et bien souvent on n’a pas le réflexe d’agir tout de suite. Il existe des astuces de grand-mère pour que votre chemisier préféré ou votre pantalon retrouve vite son éclat et que cette vilaine tache ne soit plus qu’un mauvais souvenir. Voici les conseils à suivre pour enlever toute tache sur un textile.

Agissez très vite !

Une tache qui sèche sur un vêtement peut ne jamais partir. Il convient donc d’agir dès son apparition. Si vous n’avez rien sous la main, tamponnez la tache avec un peu d’eau froide afin qu’elle ne s’incruste pas dans le tissu.

Retirez ce qui dépasse

Si vous avez taché votre habit avec une matière mi-solide ou solide, le premier geste à faire est de prendre un petit support rigide (une spatule, ou un carton) et de retirer le surplus. Si la tache est liquide, utilisez un papier absorbant, pour éponger la surface.

Évitez l’eau chaude

La chaleur a pour effet de cuire, et c’est ce qui risque d’arriver à la tache si vous appliquez de l’eau à haute température. L’action finale sera de fixer la tache, ce qui aggravera la situation.

Testez avant d’agir

Avant d’appliquer un détachant, procédez à un test sur un endroit moins visible du vêtement. Sur une couture intérieure ou un ourlet, par exemple.

Frottez dans le bon sens

Une bonne astuce pour enlever une tache est de frotter dans le bon sens : la tache sera mieux maîtrisée si vous la frottez de l’extérieur vers le centre. Il est parfois plus approprié de tamponner, en prenant soin de ne pas étaler le liquide ou la matière.

Mettez une sous-couche

Placez un chiffon blanc et propre sur la face opposée du tissu qui sera traitée. Cela permettra de préserver le vêtement durant la phase de détachage.

téléchargementhj

nettoyer la bouilloire

4 astuces pour nettoyer une bouilloire

bouilloire sans calcaire

Comment nettoyer une bouilloire ? Comment éviter le dépôt de calcaire ?

Découvrez 4 astuces pour entretenir et nettoyer une bouilloire. Il est facile d’éliminer le calcaire incrusté avec du vinaigre blanc ou du bicarbonate de soude. On peut aussi éviter la formation de dépôts de calcaire avec une coquille d’huitre ou un galet.


Le vinaigre blanc

Dans votre bouilloire, versez 1 grand verre de vinaigre blanc. Ajoutez-y de l’eau jusqu’à la limite indiquée sur votre appareil et faites bouillir. Laissez agir pendant quelques heures (une nuit si vous pouvez), puis rincez abondamment à l’eau claire. Admirez le pouvoir anticalcaire du vinaigre blanc dans votre bouilloire étincelante !

Le bicarbonate de soude

Versez 1 l d’eau dans votre bouilloire. Ajoutez-y 2 c. à café de bicarbonate de soude. Faites bouillir l’eau. Laissez agir pendant 30 minutes, puis rincez à l’eau claire.

La coquille d’huitre

Pour éviter la formation de calcaire, mettez une coquille d’huitre parfaitement propre au fond de votre bouilloire. Le calcaire viendra se fixer sur la coquille !

Le galet

Nos aïeules disposaient un galet dans leur bouilloire pour lutter contre l’apparition de calcaire. Placez un galet parfaitement propre dans votre bouilloire, ce dernier va attirer le calcaire tel un aimant. Remplacez-le dès qu’il est blanchi.

dentifrice maison

Dentifrice maison : comment faire son dentifrice naturel ?

Dentifrice maison : comment faire son dentifrice naturel ?
  • Quels sont les avantages d’un dentifrice maison ?
  • Faire son dentifrice : quelles précautions prendre ?
  • Un dentifrice naturel à l’argile
  • Un dentifrice maison pour dents sensibles
  • Fabriquer son dentifrice au charbon végétal

Quels sont les avantages d’un dentifrice maison ?

Les dentifrices maison permettent de contourner les produits agressifs que l’on peut parfois trouver dans les dentifrices industriels, du fluor au peroxyde. En effet, tous les dentifrices ne sont pas biodégradables et n’ont pas forcément des compositions 100% saines pour votre bouche et pour votre organisme de manière générale.

Faire son dentifrice soi-même, c’est la garantie d’une formule naturelle où vous maîtrisez bien tous les ingrédients. Ainsi, vous pouvez adapter la recette à vos besoins : plutôt pour rafraîchir l’haleine, pour prévenir les caries ou pour les gencives fragiles. C’est aussi la garantie d’un dentifrice plus économique, avec des ingrédients peu coûteux.

Enfin, fabriquer son dentifrice est aussi un geste pour la planète : exit les produits chimiques et non biodégradables, finis les emballages à tout va, vous pourrez réduire votre production de déchet.

Faire son dentifrice : quelles précautions prendre ?

Pour faire son dentifrice sans risques, il faut bien respecter les recettes que vous trouvez et vous assurer qu’elles viennent de sources de confiance. En effet, sur le dosage d’éléments abrasifs il faut être vigilant sur les doses pour ne pas faire une formule de dentifrice maison trop concentrée, qui risquerait d’endommager l’émail.

Lorsque vous vous attelez à la fabrication de votre dentifrice maison, installez-vous dans la cuisine. Nettoyez votre plan de travail puis stérilisez avec de l’alcool à 90°. Nettoyez-vous également bien les mains, puis nettoyez et stérilisez vos ustensiles avant de commencer la préparation.

Si vous utilisez des huiles essentielles ou d’autres actifs puissants qui peuvent irriter la peau, pensez à vous munir de gants en latex. Enfin, pour conserver votre dentifrice le plus longtemps possible, pensez à le placer dans un récipient en verre teinté s’il contient des huiles essentielles : leurs actifs perdent en puissance exposés à la lumière.

Un dentifrice naturel à l’argile

Pour vous lancer dans la création de dentifrice maison, voici une recette simple. Mélangez 3 cuillères à soupe d’argile en poudre avec une cuillère à café de bicarbonate. L’argile va jouer le rôle d’épaississant pour apporter de la texture au dentifrice, quand le bicarbonate de soude permettra de retirer le tartre et de blanchir les dents. Pour parfumer votre dentifrice, rafraîchir l’haleine et lier les poudres entre elles, ajoutez 8 gouttes d’huile essentielle de menthe douce au mélange. Pour éviter de disperser les poudres, mélangez doucement, jusqu’à obtenir une pâte homogène.

Un dentifrice maison pour dents sensibles

Pour réalisez un dentifrice adapté aux dents et aux gencives sensibles, vous pouvez faire une recette à base de clous de girofles. Le clou de girofle est un ingrédient utilisé dans de nombreux soins dentaires car il permet de soulager les douleurs et sensibilités dentaires, tout en cicatrisant les petites blessures bucco-dentaires. Dans un bol, mélangez une cuillère à café de bicarbonate de soude à deux cuillères à soupe d’argile verte en poudre. Ensuite, réduisez deux clous de girofle en poudre puis ajoutez-les au mélange. Mélangez en ajoutant progressivement de l’eau pour obtenir une pâte bien homogène. Ensuite, pour parfumer votre dentifrice, vous pouvez ajouter 2 gouttes d’huile essentielle de menthe.

Fabriquer son dentifrice au charbon végétal

Le charbon végétal, en alternative au bicarbonate de soude, est un très bon agent blanchissant un peu moins abrasif que le bicarbonate. Si vous souhaitez réaliser un dentifrice naturel blanchissant mais plus doux pour les dents et gencives sensibles, cette recette est l’idéale.

Dans un bol, mélangez 10 gouttes d’huile essentielle de citron à une cuillère à café de charbon végétal actif. En parallèle, faites fondre une cuillère à café d’huile de noix de coco qui va venir donner de la consistance au dentifrice. Mélangez le tout jusqu’à obtenir une pâte lisse.