éponge, TAWASHI

Comment réaliser un tawashi, éponge zéro déchet

Vous êtes dans une démarche zéro déchet ou vous tentez de diminuer votre impact sur l’environnement ? L’éponge n’est pas la bienvenue dans votre cuisine ! Fabriquée à partir de pétrole, non recyclable, elle n’est bonne ni pour notre santé ni pour l’environnement.

Remplacer l’éponge dans votre cuisine : le tawashi

Vous utilisez déjà des produits d’entretien écologiques pour laver votre vaisselle ? Excellent ! Vous pouvez maintenant passer à l’éponge. On peut remplacer sa vieille éponge, peu écologique, par un objet 100% zéro déchet : le tawashi. Il s’agit d’un carré de tissu qui fait office de lavette. Il peut être fabriqué en tricot, en crochet ou tissé avec un métier à tisser facile à réaliser.

Tisser un tawashi

L’avantage du tissage est que vous pouvez réutiliser des chutes de tissu pour en faire votre éponge : vieilles chaussettes, collants troués ou leggings, soyez-en sûrs, vous avez la matière première sous la main.

Vous aurez besoin :

  • d’une planche en bois
  • de 20 clous
  • d’un marteau
  • de chaussettes ou collants troués (10 bandelettes de 3 cm de large)

Réalisez un métier à tisser en clouant 20 clous sur une planche en bois. Dessinez un carré de 14 cm de côté et clouez 5 clous par côté en commençant à 3 cm du bord.

tawashi

Découpez vos collants ou vos chaussettes en anneaux. Enfilez 5 anneaux de part et d’autre du carré de clous. Faites la même chose dans l’autre sens, en tissant votre tissu : passez la bandelette successivement sous et sur le tissu en les entrecroisant.

Pour fermer votre ouvrage, décrochez un anneau de son clou et passez-le dans l’anneau suivant. Faites la même chose sur tout le tour en retirant peu à peu les anneaux de votre métier à tisser. Le dernier anneau vous servira d’accroche.

Pratique : le métier à tisser peut vous resservir indéfiniment pour fabriquer des tawashis pour soi ou pour offrir.

téléchargement (1).jpg

Pour laver votre vaisselle de façon durable, vous pouvez jeter l’éponge une bonne fois pour toute .Les éponges zéro-déchet sont là pour la remplacer : le tawashi pour laver et la gratounette pour frotter.

Les éponges du commerce sont souvent synthétiques d’origine végétale à base de viscose ou synthétiques issues de la pétrochimie. Plutôt polluantes ces petites choses pour faire du propre…  Les éponges que l’on appelle naturelles sont des éponges marines : squelettes d’animaux marins appelés Porifera (pas vegan…).

Quel que soit celle que vous avez, essayez de fabriquer la prochaine vous-même !

L’intérêt  du tawashi est triple. Cette éponge inventée au Japon est fabriquée à la main avec de vieux vêtements recyclés. On économise l’achat de nouvelles éponges car il est réutilisable. Et on évite donc des déchets.

Vous pouvez faire votre vaisselle avec, mais aussi votre ménage, cuisine et salle de bain.

Dès que votre tawashi est sale, lavez-le en machine entre 30 et 60°C.

UN TUTO ..sur ce site :meliecoop

images (1).png

 

Publicités

langoustines vin blanc & ciboulette

Poêlée de langoustines

Poêlée de langoustines à la ciboulette et au vin blanc

  •  40 min
  • 10 ingrédients
  • Parts 6
  • Prép. 15 min
  • Cuisson 25 min

Ingrédients

  • Langoustines 12
  • Beurre 30 g
  • Girolles 250 g
  • Tomates cerises 150 g
  • Échalotes 2
  • Crème liquide 12 cl
  • Ciboulette 1/2 bouquet
  • Huile d’olive 1 filet
  • Vin blanc 1 filet
  • Sel, poivre

Préparation :

1. Faites fondre le beurre et le filet d’huile d’olive dans une poêle. Ajoutez les langoustines côté dos et faites-les blondir. Lavez et séchez les champignons et les tomates cerises. Coupez les tomates en deux. Mettez le tout dans la poêle, salez et poivrez.

2. Hachez finement l’échalote et ajoutez-la au mélange. Incorporez la crème liquide et un filet de vin blanc, remuez délicatement. Retirez les langoustines et laissez infuser les champignons dans la crème. Laissez épaissir la sauce.

3. Au moment de servir, remettez les langoustines dans la sauce. Hachez la ciboulette, parsemez-en la préparation. Dégustez aussitôt.

téléchargement (2).jpeg

chaussettes orphelines

5 façons de réutiliser ses chaussettes dépareillées

L’arrivée du printemps est une bonne occasion pour faire le tri dans sa garde-robe. Notre tiroir à chaussettes regorge souvent de chaussettes orphelines. Comment ont-elles perdu leur jumelle ? Cela fait partie des grandes énigmes du quotidien. Toutefois, ce n’est pas pour autant une raison de les mettre à la benne à vêtements. Ces chaussettes dépareillées peuvent connaître une deuxième vie !

Que faire avec des chaussettes orphelines ?

Il existe de multiples façon de recycler des chaussettes. Une association, Chaussettes Orphelines, en fait même un fil qu’elle réutilise pour fabriquer des vêtements.

Et vous ?

Je les réutilise pour faire la poussière

Plus besoin d’acheter des chiffons à poussière ! Votre chaussette peut tout à fait faire office de gant à poussière. Il suffit de glisser la main à l’intérieur et de passer la chaussette sur les meubles, en y ajoutant éventuellement de la cire. Secouez-la bien et lavez-la ensuite à l’eau pour enlever les résidus.

J’en fais des marionnettes

Avec un peu d’imagination, on peut faire des marionnettes pour les enfants avec des chaussettes longues. Votre marionnette peut aller du plus simple (glissez votre main dans la chaussette et laissez parler votre imagination !) au plus élaboré : réaliser un théâtre de marionnettes aux multiples personnages, créés avec du fil, du tissu et des boutons (de récup’).

chaussette depareillee

Je réalise une chaussette-bouillotte

On peut réutiliser ses chaussettes orphelines pour en faire une bouillotte : ajoutez-y des petits noyaux (cerises) ou des céréales (avoine, blé…) et faites chauffer votre bouillotte sur vos chauffage ou après avoir utilisé votre four. Utilisez pour cela une chaussette en matière naturelle (coton ou laine) pour éviter de brûler les chaussettes synthétiques. Vous pouvez également personnaliser votre bouillotte avec des boutons ou des rubans.

Cette bouillotte vous réchauffera doucement en cas de coup de froid ou de douleurs. C’est également plus sûr qu’une bouillotte remplie d’eau : on évite ainsi les risques de fuites d’eau bouillante, l’idéal pour les enfants.

Je les garde pour mon déménagement

Gardez précieusement vos chaussettes dépareillées dans une boîte, ce seront des rangements très utiles pour votre prochain déménagement. Glissez-y vos verres, tasses et petits objets de décoration fragiles avant de les mettre dans un carton : une alternative zéro déchet et écologique au papier-bulle !

Je parfume mon linge

Vous pouvez réutiliser vos chaussettes orphelines pour parfumer votre linge. Remplissez-les de lavande et suspendez-les avec un joli ruban dans votre penderie ou votre tiroir à linge. Vous ne direz plus jamais que les vieilles chaussettes sentent mauvais !

chaussette-3-copier.jpg

cendres des feux de cheminée

Comment bien utiliser les cendres des feux de cheminée ?

Il fait froid et votre cheminée fonctionne à plein régime.

Vous vous retrouvez avec quelques seaux de cendres et vous ne savez pas trop quoi en faire.

Pourtant, la récupération de cendres est une bonne habitude à prendre, puisqu’elles s’avèrent bien utiles pour l’entretien de la maison.

Comment bien utiliser les cendres des feux de cheminée ?

Les cendres de bois sont riches en sels minéraux, principalement du calcium sous forme de chaux (20 % à 50 %), silice (14 %), potasse (2 à 9 %), magnésium (1 à 4 %) et phosphore (0,5 à 2 %).

Des atouts qui rendent la cendre très utile pour toutes sortes de tâches dans la maison et le jardin.

Que faire avec des cendres de bois ?

Attention toutefois : les astuces qui suivent ne concernent que les cendres provenant de bois secs, non traités, donc exit les cendres de charbon ou encore des bois peints ou traités.

Pour faire la lessive

On y pense jamais, mais la cendre est très efficace pour retrouver un linge propre naturellement. C’est une recette de nos arrières grand-mères !

Les cendres de bois ont en effet, été longtemps sollicitées en tant que réactif dans la fabrication de savon. Le processus de fabrication est certes un peu long mais il en vaut la chandelle.

Comment utiliser les cendres pour laver le linge ?

Tout d’abord, après avoir récupéré les cendres de la cheminée, il faut les tamiser rigoureusementpour enlever les gros résidus et débris qu’elles peuvent contenir.

  • Faites ensuite chauffer jusqu’à ébullition 1,5 litre d’eau dans un faitout par exemple.
  • Prenez un verre de cendres et versez-le dans un seau.
  • Ajoutez-y de l’eau très chaude puis mélangez.
  • Laissez la mixture jaune reposer une bonne journée (même une trentaine d’heures fera l’affaire).

Le lendemain, mettez des gants et filtrez le liquide à l’aide de filtres à café, en faisant en sorte qu’il ne reste plus de particules grises sur le filtre. Il n’y a alors plus qu’à verser la mixture à la cendre de bois dans une bouteille de lessive vide par exemple, pour la conserver deux mois maximum. Sans odeur, vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de lavandin afin de parfumer votre lessive au naturel également !

lessive, cendres de bois

Écologique, gratuite et efficace à toute température, cette lessive fabriquée à la main revient peu à peu sur le devant de la scène. Pour encore plus d’efficacité, vous pouvez frotter les taches importantes sur le linge à l’aide d’un savon noir avant de le passer à la machine.

Pour dégraisser

La cendre est un puissant dégraissant. Dans vos récipients, mettez un petit volume d’eau puis ajoutez-y une poignée de cendres de bois. Lorsque que cela forme une mixture grise, frottez puis rincez. Votre vaisselle sera propre.

Attention toutefois, il n’est pas recommandé de nettoyer en permanence la vaisselle avec des cendres car si celles-ci sont dégraissantes, elles ne sont pas anti-bactériennes. Les cendres de bois sont donc à utiliser principalement en cas de plats incrustés de graisse, ou si vous manquez momentanément de savon pour la vaisselle.

Nettoyer les vitres de la maison

Pour des vitres impeccables, mettez des gants pour ne pas abîmer vos mains et prenez quelques feuilles de papier journal (ou un chiffon). Humidifiez légèrement le journal et trempez les feuilles dans de la cendre froide.

Il n’y a plus qu’à simplement frotter les tâches sur vos vitres. La cendre, grâce à son pouvoir dégraissant, ôte toutes les traces peu esthétiques, sans effort… et sans odeur !

Attention : veillez bien à ce que la cendre soit débarrassée de tous résidus pour éviter les rayures.

Pour faire briller argenterie et cuivres

Pour prendre soin de votre argenterie, prenez un chiffon, humidifiez-le et enduisez de cendres de bois. C’est un peu le même procédé que pour les vitres. Nettoyez vos objets avec ce chiffon puis rincez à l’eau claire. Essuyez, et votre argenterie aura retrouvé tout son éclat.

Même chose pour les cuivres : frottez les objets avec du papier journal imbibée d’eau et de cendres de bois, puis frottez ! Vous verrez les résultats…