éviter que les pommes ne s’oxydent

C’est chimique : quand on coupe une pomme en morceaux, sa chair contient une enzyme qui réagit au contact de l’oxygène présent dans l’air.

Du coup, notre pomme devient toute marron, et plus franchement très appétissante.

Mais pas de panique : des astuces pour éviter que les pommes ne s’oxydent…

Astuce n°1 : le jus de citron

L’astuce de grand-mère la plus connue pour éviter l’oxydation des pommes ? Dès qu’on l’a pelée, frotter les quartiers de la pomme avec une tranche de citron. C’est scientifique : l’acide citrique contenu dans le citron est un antioxydant naturel, qui va empêcher la pomme de brunir au contact de l’air.

On peut aussi plonger directement ses quartiers de pomme dans un bol rempli de jus de citron !

Astuce n°2 : le soda aromatisé au citron

Comme les sodas aromatisés au citron (type Fanta Citron, Sprite, Seven Up, mais également les boissons goût « citron vert »…) contiennent également de l’acide citrique qui empêche les pommes de s’oxyder, on peut aussi faire tremper des morceaux de pomme dans un bol rempli de soda quelques minutes pour éviter qu’ils ne s’oxydent.

C’est une technique un peu moins light que le jus de citron, mais quand on a du soda sous la main, ça dépanne bien !

Astuce n°3 : le sel

Pour conserver des quartiers de pomme intacts après les avoir coupés, on peut encore faire confiance à un condiment que l’on utilise depuis des lustres pour conserver les aliments : le sel !

En effet, pour éviter que les pommes ne s’oxydent, on peut faire tremper quelques minutes nos quartiers dans un bol dans lequel on aura versé 60 ml d’eau et ½ cuillère à soupe de sel.

Après le trempage, on n’oublie pas de bien rincer les quartiers de pomme pour éviter de réaliser malgré nous un dessert sucré-salé !

Astuce n°4 : la cellophane

Voici une méthode on ne peut plus simple pour empêcher une pomme coupée de noircir : il suffit d’emballer les morceaux de la pomme dans de la cellophane ! En effet, quand on recouvre les quartiers de pomme (ou les moitiés de pomme, pour cette astuce, cela vaut mieux) avec un film plastique, on évite que l’air entre directement en contact avec la chair du fruit. Et donc, la chair ne brunit pas !

Attention cependant : pour que la technique fonctionne, il faut vraiment emballer les morceaux en serrant au maximum la cellophane, et tout faire pour qu’il n’y ait pas de poche d’air.

Astuce n°5 : l’élastique

Dernière astuce (et pas des moindres !) pour empêcher une pomme de s’oxyder : l’astuce de l’élastique. Pour la réaliser, il suffit de couper une pomme (avec sa peau, c’est très important) en 4 (ou en plus !), puis de ré-assembler les quartiers entre eux. Un peu comme si l’on faisait un puzzle. Une fois notre pomme reconstituée, on va enrouler un élastique autour. Si c’est bien fait, notre pomme pourra rester plusieurs heures dehors sans problème, car aucune partie de la chair des quartiers ne sera en contact avec l’air !

Ça, c’est l’astuce parfaite pour les working girls qui aiment glisser une pomme dans leur sac le matin pour la manger en toute discrétion à leur bureau vers 11 heures !

wdxecvcl-copie-1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s