10 aliments non périssables

En France, on a souvent le réflexe de jeter un aliment ou un produit dès qu’il approche d’un peu trop près sa date de péremption.

Eh bien avec ces 10 aliments, vous pouvez oublier ça, car ils ne périment… jamais !

1. Le sel

Le sel est un minéral qui a longtemps été utilisé pour conserver les aliments. Ce qui n’est absolument pas étonnant, étant donné qu’il a une durée de vie illimitée, et qu’il ne se périme jamais. Ceci est aussi bien valable pour le sel de table que pour le gros sel, le sel marin ou le sel raffiné !

2. Le miel

Incroyable mais vrai : si l’idée nous venait d’enterrer un pot de miel dans notre jardin et qu’il était déterré dans 1000 ans, il serait encore bon à manger ! En effet, le miel contient des agents bactériostatiques, ce qui signifie qu’aucune bactérie ne peut se développer dedans. Du coup, il ne se périme jamais, et peut être conservé dans nos placards sans aucun risque.

3. Le sucre

Bonne nouvelle : tout comme le miel, le sucre peut se garder à vie, car les bactéries ne parviennent pas à se développer à l’intérieur ! Mauvaise nouvelle : en cas d’invasion de zombies, si on n’a que du sucre et du miel à se mettre sous la dent, notre glycémie risque d’exploser rapidement !

4. Le vinaigre blanc

Que ce soit en cuisine ou pour détartrer la bouilloire, le vinaigre blanc est un ingrédient que toutes les cuisinières du monde ont dans leur placard. Eh bien bonne nouvelle : sur la longue liste des points forts du vinaigre blanc, on peut rajouter qu’il a une durée de vie illimitée, et qu’il ne périme jamais ! Trop fort…

5. Les épices

Bonne nouvelle pour celles qui utilisent avec une grande parcimonie leur curry, leur paprika ou leur aneth : même si au fil du temps leur goût et leur couleur risque de s’altérer un peu, les épices font partie des aliments qui ne se périment jamais, et peuvent être gardées ad vitam æternam sur les étagères de la cuisine !

6. La maïzena

La maïzena, on l’utilise de temps en temps pour remplacer la farine dans nos crêpes ou nos gâteaux. Du coup, il arrive souvent que l’on se demande si la boîte de fécule de maïs que l’on a achetée il y a 6 mois est encore bonne ou non… En réalité, la maïzena est un produit qui ne se périme pas, alors si elle a été bien conservée, on peut la garder 30 ans sans problème !

7. Le café

Eh oui : on l’ignore souvent, mais en plaçant notre paquet de café soluble au congélateur, on peut tirer un trait sur sa date de péremption, et le garder aussi longtemps qu’on le souhaite !

8. Les conserves

Qu’elles soient de légumes, de poissons ou autres, les boîtes de conserve sont faites pour conserver les aliments le plus longtemps possible. Alors tant qu’elles ne sont pas gonflées, et que de l’extérieur leur aspect n’a pas changé, c’est qu’elles sont encore bonnes à consommer.

9. Les légumes secs

Les haricots, pois chiches, fèves, lentilles et autres légumes secs ont la particularité de ne comporter aucune humidité… ils peuvent donc se conserver durant de très nombreuses années, sans aucun risque pour notre santé.

10. L’huile d’olive extra-vierge

Si elle est stockée dans de bonnes conditions (à savoir au frais et à l’abri de la lumière), l’huile d’olive est un produit qui peut sans problème se garder plusieurs années dans les placards d’une cuisine !

bonne-journee2

 

Publicités

filet mignon au miel

Filet-mignon

Filet mignon de porc au miel

  •  80 min
  • 12 ingrédients
  • Parts  4
  • Prép.  20 min
  • Cuisson  60 min

Ingrédients

  • Filet mignon de porc  600g
  • Miel  3 CàS
  • Oignons grelots  200g
  • Gousses d’ail  2
  • Beurre  40g
  • Vinaigre de vin  2 CàS
  • Vin blanc  1 verre
  • Bouillon de volaille  1 verre
  • Huile d’olive  2 CàS
  • Coriandre hachée  1 CàC
  • Bouquet garni  1
  • Sel, poivre

Préparation:

1. Dans une poêle, à feu très doux, faites revenir les oignons et l’ail non pelé dans le beurre et l’huile d’olive. Faites dorer le filet mignon sur toutes ses faces, salez et poivrez.

2. Ajoutez le miel pour le faire caraméliser, puis le vin, le vinaigre et le bouillon. Ajoutez le bouquet garni et la coriandre. Couvrez et laissez mijoter 1 heure.

3. Retirez le filet mignon, faites réduire la sauce sans le bouquet garni et servez.

images-55

transformer le pain rassis en pain frais

Quoi de plus rageant que de vouloir se faire une bonne tartine de pain (ou de baguette), et d’être obligée de jeter ce dernier à la poubelle car il a séché et est devenu dur comme de la pierre ?

Étape n°1 : humidifier le pain

Pour changer un pain dur comme de la brique et tout sec en un pain frais, à la mie bien tendre et à la croûte croustillante, la première chose à faire, c’est de le passer quelques secondes sous l’eau.

Attention : le but, c’est d’humidifier légèrement le pain, pas de faire une soupe ! Alors inutile de le plonger dans un bain d’eau froide, quelques secondes sous le robinet suffisent largement.

Étape n°2 : le passer au four

Maintenant que le pain n’est plus sec comme un coup de trique (oui, au 21ème siècle on peut encore utiliser cette expression!), il faut lui redonner du croustillant.

Pour ce faire, on va le laisser entre 5 et 7 minutes dans un four préchauffé à 200°C. Et là, miracle : l’humidité contenue dans le pain associée à la chaleur du four va créer de la vapeur ; ce qui va refaire gonfler la mie et la rendre souple et moelleuse, et faire re-croustiller la croûte !

dégivrer le congel

C’est souvent la tâche ménagère que l’on repousse sans cesse : dégivrer le congélateur. Un geste pourtant nécessaire pour optimiser la durée de vie de l’appareil et pour réaliser des économies d’énergie…

Le saviez-vous ? Une simple couche de 3 mm de givre pousse un congélateur à augmenter de 30 à 40 % sa consommation électrique. De plus, le givre entraîne votre appareil à travailler davantagepour maintenir une température négative à l’intérieur de l’habitacle, ce qui l’use plus rapidement. De bonnes raisons pour dégivrer son congélateur sans plus attendre.

Dégivrer son congélateur : petites astuces pour de grandes économies !

Et si dégivrer votre congélateur est pour vous une tâche longue et ingrate, elle le deviendra de moins en moins si vous le faites régulièrement.

Première chose à faire quand vous dégivrez votre congélateur : le vider. En hiver, vous pouvez stocker vos aliments dehors, à condition que les températures soient négatives bien sûr. Sinon, munissez-vous de glacières. Une fois vidé, éteignez le congélateur ou placez-le en mode veille.

N’oubliez pas de placer une serpillière et une bassine au pied de votre congélateur, car l’eau va couler !

Les astuces pour ôter le givre et la glace

Votre congélateur arbore une couche plus ou moins importante de givre dont vous voulez vous débarrasser ? Si cette couche est vraiment importante (plus d’1 cm), commencez par l’entamer avec une spatule, en bois idéalement. N’utilisez jamais de couteaux ou instruments pointus ou aiguisés pour décoller les morceaux de glace  : vous risquez de percer la paroi et de rendre votre équipement inutilisable.

Une fois cela fait, deux solutions pour venir à bout de la glace restante :

  • La méthode douce : versez de l’eau bouillante dans un vaporisateur et vaporisez sur les parois. Frottez au fur et à mesure, le givre fondra sous l’effet de la chaleur.
  • La méthode accélérée : faites bouillir de l’eau. Quand l’eau est à température, placez directement la casserole (sur un dessous de plat) dans le congélateur et fermez la porte 15 min. Les vapeurs d’eau détacheront la glace plus rapidement.

Pensez à récupérer l’eau du dégivrage et les pains de glace pour la réutiliser dans les plantes ou au jardin.

Dégivrer, mais pas que ! Nettoyage des parois

Toute la glace est enlevée et vous vous apprêtez à remettre en route votre congélateur ? Stop !

Ce n’est pas parce que votre congélateur est dégivré qu’il est propre ! Mélangez un volume de vinaigre blanc et un volume de jus de citron à 3 volumes d’eau. Utilisez ce mélange pour nettoyer les parois de votre appareil, éliminer les bactéries présentes et désodoriser votre appareil. Ne rincez-pas, mais séchez correctement pour éviter que le givre revienne trop rapidement.

N’oubliez pas de nettoyer les joints également, véritables nids à bactéries. Profitez-en pour vérifier leur étanchéité et les remplacer s’ils sont usés.

Ne vous reste plus qu’à rallumer votre congélateur et à y replacer les aliments en vous assurant qu’ils sont tous parfaitement emballés.

Et vous, avez-vous d’autres astuces à nous faire partager ?

images (44)