luttez contre les moucherons

Luttez contre les moucherons dans votre maison naturellement

Après vous être débarrassés des mouches qui tournoyaient autour de votre garde manger, voilà que les moucherons s’y mettent. Mais alors, comment faire pour vous en débarrasser, surtout que leur taille rend leur présence difficile. Découvrez nos astuces efficaces et naturelles pour lutter contre les moucherons dans votre maison.
 Les moucherons ont la fâcheuse habitude de se multiplier lorsqu’il fait humide chez vous, et peuvent vite devenir très envahissants. Qu’ils soient dans vos plantes ou près de votre cuisine, voici quelques astuces toutes simples pour que ces petites bestioles ne deviennent qu’un lointain souvenir.

Des astuces simples, efficaces et naturelles pour lutter contre les moucherons

Avec quelques ingrédients très courants, on peut venir à bout de ces insectes volants dans la maison.

Le vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre, mis à part le fait d’être un excellent dégraissant pour votre cuisine, vous servira également à éradiquer les moucherons. Dans une coupelle, versez du vinaigre de cidre et ajoutez-y quelques gouttes de liquide vaisselle. Recouvrez la coupelle avec un film alimentaire en y perçant quelques trous à l’aide d’un couteau pointu pour empêcher les moucherons de s’échapper une fois qu’ils sont dedans. Attirés par l’odeur du vinaigre, les moucherons vont s’y jeter toutes ailes ouvertes, pour ne plus jamais ressortir.

Les bouchons de liège

Vous ne savez jamais quoi faire de vos bouchons de liège ? Les jeter ? Quelle idée ! Les moucherons ont horreur de l’odeur du liège : s’ils se regroupent près de vos corbeilles de fruits, disposez vos bouchons de liège dedans et vous serez surpris de ne plus en voir aucun batifoler alentours.

Le savon noir

Le savon noir est également très efficace pour lutter contre les mouches et les moucherons qui se nichent sur vos plantes d’intérieur. La méthode consiste à diluer une cuillère à soupe de savon noir liquide dans un litre d’eau tiède puis d’ajouter une cuillère à café de bicarbonate de soude. Le mélange effectué, munissez-vous d’un vaporisateur, aspergez le liquide sur vos plantes et dites au revoir aux insectes volants.

Vous voilà maintenant équipés pour débarrasser votre maison des moucherons : si vous connaissez d’autres astuces, n’hésitez pas à nous les laisser en commentaire.

images (1).jpeg

Publicités

soigner une tendinite

Tendinite : cataplasme d’argile verte

préparation pour cataplasme d’argile verte

Comment soulager une tendinite ?

Nos grands-mères utilisaient des cataplasmes d’argile verte pour soulager une tendinite. Découvrez ce remède naturel aux multiples vertus.

Recette de grand-mère

  1. Mettez l’argile dans un récipient.
  2. Couvrez-la avec de l’eau (un petit volume, une couche de 2 cm au-dessus de l’argile).
  3. Réservez pendant 2 heures sans mélanger.
  4. Si nécessaire, ajustez avec de l’eau ou de l’argile pour avoir une pâte homogène, et mélangez.
  5. Étalez la pâte obtenue en couche épaisse d’environ 2 cm sur un tissu.
  6. Appliquez ce cataplasme directement sur la zone douloureuse.
  7. Maintenez le cataplasme à l’aide d’un bandage ou d’une bande élastique.
  8. Laissez agir 1 heure.
  9. Rincez à l’eau tiède.

Ingrédients

  • 3 c. à soupe d’argile verte concassée
  • Eau

Équipements

  • Un bol en verre, en terre ou en bois
  • Une cuillère en bois
  • Un tissu
  • un bandage ou une bande élastique

Les conseils de nos grands-mères

  • Où trouver de l’argile verte ? Vous pouvez acheter de l’argile sur Amazon, dans les magasins bio et les parapharmacies.
  • Renouvelez votre cataplasme si nécessaire.
  • Jetez votre cataplasme après utilisation.
  • Ne laissez jamais l’argile sécher sur votre peau.

téléchargement (1).jpeg

10 choses à faire avec du sel

Ce n’est pas un hasard si nos grand-mères ne sont jamais en panne de sel ! C’est parce qu’elles savent qu’en plus d’être un exhausteur de goût, le sel peut s’avérer très utile dans une maison…

1. Désinfecter une éponge

Nettoyer la maison avec une éponge pleine de microbes et de bactéries, beurk ! Pour la désinfecter, faites-lui faire trempette toute une nuit dans un seau rempli d’eau chaude salée. Le lendemain matin, rincez-la, et elle sera comme neuve.

2. Faire briller l’argenterie

Votre argenterie fait grise mine ? Pas de panique : pour lui redonner tout son éclat, il suffit de la faire tremper quelques minutes dans un saladier rempli d’eau dans lequel vous aurez ajouté une pincée de gros sel. Ensuite, rincez vos couverts, séchez-les avec un torchon propre, et admirez le résultat !

3. Éliminer les moisissures

Les joints de votre douche sont ornés de petites taches et de moisissures ? Pour les faire disparaître, trempez une éponge dans du jus de citron, puis dans le sel, et frottez les zones critiques. Les moisissures ne vont pas résister !

4. Faire partir une tache de gras

Mince, vous avez fait tomber de l’huile sur votre pantalon préféré ! Si vous voulez réparer ça, il vous suffit de saupoudrer la tache de sel, de laisser reposer quelques heures, avant de frotter avec un produit nettoyant. Ensuite, mettez votre pantalon en machine : il en ressortira tout propre !

5. Assainir une canalisation

Vos éviers ont tendance à se boucher et à dégager des odeurs désagréables ? Pour éviter ça, versez fréquemment dans vos canalisations un mélange eau chaude-vinaigre blanc-sel-bicarbonate de soude, laissez agir 10 minutes, puis faites couler de l’eau chaude pour tout rincer.

6. Nettoyer une moquette en profondeur

Si vous sentez que votre moquette a besoin d’un grand nettoyage de printemps, saupoudrez du sel sur toute sa surface, laissez poser entre 30 minutes et 1 heure, et passez l’aspirateur. Elle sera nettoyée en profondeur !

7. Détartrer des toilettes

Vous voulez en finir avec le tartre qui entache vos toilettes ? Versez du vinaigre blanc sur les parois, puis du gros sel. Laissez agir toute une nuit, et le lendemain, frottez avec une brosse. Miracle : le tartre ne sera plus qu’un mauvais souvenir !

8. Nettoyer la semelle du fer à repasser

La semelle du fer à repasser, voilà un objet délicat à nettoyer dans la maison ! Pour qu’elle semble comme neuve, frottez-la avec un chiffon trempé dans un mélange de vinaigre blanc et de sel fin.

9. Récurer un fond de casserole cramé

Pour nettoyer un fond de casserole brûlé et plein de résidus sans vous fatiguer, c’est simple : saupoudrez-le de sel (fin ou du gros sel), laisser agir plusieurs heures, et la casserole sera bien moins compliquée à récurer.

10. Enlever une tache de vin ?

Contrairement à ce qu’on entend partout, le sel ne serait pas efficace pour enlever une tache de vin sur un vêtement ou autre. En effet, en saupoudrant une tache de vin de sel, vous risqueriez de fixer la tache au lieu de l’enlever !
dyn010original522384gif2595266272191aab611da28e6f13ae003d05314

5 astuces pour réussir ses conserves maison

Vous avez décidé de préparer vos propres bocaux pour conserver vos fruits et légumes plus longtemps.

1 – Des bocaux propres

La première chose à respecter est la propreté du bocal choisi. Pour bien le nettoyer et éviter que des saletés viennent entacher votre préparation, lavez-le à l’eau chaude sans oublier le couvercle, puis rincez le tout à l’eau froide avant de laisser sécher à l’air libre.

2 – Stériliser les bocaux

Une fois que vous aurez rempli votre bocal jusqu’à l’épaulement (environ à un centimètre du bord), vous pourrez le placer debout, dans un stérilisateur. Versez de l’eau jusqu’à la limite du couvercle, ajoutez du sel et faites bouillir le tout un quart d’heure. L’astuce pour éviter que vos bocaux se cognent les uns aux autres ? Placer un chiffon entre chaque.

3 – Choisir des produits frais

Optez pour des produits de saison et de bonne qualité, qu’il s’agisse de fruits ou de légumes. Selon les recettes que vous souhaitez préparer, n’oubliez pas que le temps de conservation n’est pas le même.

4 – Des tailles de bocaux adaptées

La taille de votre bocal doit être adaptée au contenu. 100 g pour un dessert par exemple, contre 250 g pour un plat feront l’affaire.

5 – Ne pas cuire trop longtemps

Il est conseillé de ne pas cuire les aliments à conserver trop longtemps pour garder toute sa fraîcheur et ses saveurs lorsque vous vous en servirez pour les cuisiner.

soins naturels & cheveux colorés

Les soins naturels pour cheveux colorés

 Après une coloration, les cheveux sont fragilisés. Afin de conserver l’éclat votre couleur tout en préservant la qualité de vos cheveux, mieux vaut donc opter pour des soins qui n’agressent pas plus la fibre capillaire ! Voici quelques conseils pour prendre s’occuper des cheveux colorés au naturel.
 Pour entretenir les cheveux colorés, les soins enrichis aux extraits de végétaux comme le miel ou encore le karité réhydratent et protègent efficacement les cheveux tout en conservant l’éclat de la couleur, et ce, en respectant la votre cuir chevelu mais aussi la planète s’il vous plaît !

Des soins naturels pour la beauté des cheveux colorés

La coloration chimique nécessite un traitement agressif pour les cheveux. Le principe consiste à relâcher la fibre capillaire et modifier la structure naturelle du cheveux pour incorporer la couleur synthétique, suscitant ainsi une réaction chimique. Un véritable traitement de choc ! C’est pourquoi,  actuellement, de plus en plus de coiffeurs proposent des des colorations végétalesdans leurs salons. Renseignez-vous.

Attention : les soins colorants contenant de l’ammoniaque et les décolorations successives sont à éviter car ils altèrent la vitalité des cheveux et leur sont nocifs.

Préparer les cheveux au shampooing

Le “pré-shampoing” n’est pas un cap obligatoire mais il permet de réhydrater et d’adoucir les cheveux. Pour cela, faites un bain d’huile une fois par mois. En effet, grâce à leurs propriétés réparatrices et nourrissantes sur les cheveux, les huiles constituent de véritables alliés de la beauté du cheveu.

Les bains d’huile peuvent ternir et délaver légèrement la couleur. Privilégier alors ces soins avant de refaire la couleur, plutôt que juste après celle-ci.

On choisira des huiles végétales comme l’huile de pépins de raisins et l’huile d’argan, elles nourrissent et réparent. L’huile d’olive, quant à elle, réveille l’éclat des cheveux. Sans oublier la star des huile pour les cheveux : l’huile de coco.

On pourra y ajouter une ou des huiles essentielles, comme le bois de rose, par exemple, qui revitalise les cheveu, ou l’ylang ylang qui exerce une action tonique…

Comment faire un bain d’huile sur les cheveux ?

Si vous le souhaitez mélangez une goutte d’huile essentielle par cuillère à soupe d’huile végétale. Appliquez l’huile mèche par mèche sur la chevelure, et laissez reposer le plus longtemps possible, les cheveux enroulés dans une serviette chaude. Pas besoin de rincer, la matière grasse s’éliminera avec le shampooing.

Attention aux précautions d’usage des huiles essentielles notamment chez les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que chez les jeunes enfants.

Un shampooing végétal et naturel

Privilégiez les shampoings aux extraits exclusivement végétaux pour le soin de vos cheveux colorés. Ils procurent tous les nutriments essentiels à leur croissance, leur force et leur beauté. Les actifs végétaux pénètrent dans l’écaille du cheveu pour le nourrir et le protéger. Vous trouverez ses shampoings de qualité en magasins bio spécialisés, ou pouvez aussi profiter de nos astuces pour des shampoings 100 % naturels maison.

Après le shampoing, rincez-vous toujours à l’eau tiède et jamais à l’eau chaude, cette dernière est plus agressive pour les cheveux.

Le truc en plus : Pour faire briller vos cheveux sans altérer la couleur, rincez-les en ajoutant du vinaigre de cidre (2 cuillères à soupe pour un grand verre d’eau froide).

Un après-shampoing naturel

Là aussi, choisissez un après shampoing aux extraits de végétal (cacao, miel, karité, œufs). Puis, une fois par semaine, appliquez un masque aux extraits naturels labellisé pour nourrir les cheveux en profondeur et les renforcer.

Colorer ses cheveux naturellement

Préférez la coloration végétale ! Bien que moins radicale, les teintures capillaires 100 % naturelles sont composées d’actifs colorants à base de plantes qui protègent le cuir chevelu. Contrairement aux colorations chimiques qui enlèvent les pigments naturels des cheveux, les colorations végétales, inoffensives, colorent sans pénétrer dans la fibre capillaire. Il enrobe le cheveu tout en le protégeant et en évitant de modifier leur structure.

Les Cheveux colorés

D’après Maurice Rabache, toxicologue, les colorants employés pour la teinture des cheveux sont des produits très agressifs. Le paraphénylènediamine (PPD), substance déjà interdite dans tous les produits cosmétiques, était jusqu’à présent tolérée pour les colorations capillaires à hauteur de 6 %.

Le PPD, extrêmement sensibilisant, peut provoquer des réactions allergiques très importantes, même en très faible quantité.

Ainsi, avec une coloration végétale, les pigments naturels du cheveu ne sont pas agressés et les cheveux conservent leur capital santé, contrairement  aux cheveux colorés chimiquement, qui deviennent rapidement ternes et fourchus. La coloration naturelle permet une teinture allant jusqu’à deux mois.

Le truc en plus :

Pour réussir votre coloration végétale, arrêtez la coloration synthétique plusieurs mois avant la première teinture et faites régulièrement un masque à l’argile. Votre cuir chevelu sera revitalisé.